Comment choisir le blender idéal pour votre cuisine ?

Aujourd’hui, il est plus simple que jamais de prendre soin de notre alimentation. En effet, de plus en plus de consommateurs souhaitent ne plus avoir affaire aux diverses substances nocives pour l’organisme tels que les exhausteurs de goût ou les pesticides par exemple. En achetant des plats préparés industriellement, il est quasiment impossible de se soustraire à ces substances, à moins de payer le prix fort. Mais pour se nourrir correctement, même en ayant un petit budget, le mieux reste encore de réaliser ses repas soit même. Pour cela, vous aurez simplement besoin d’aliments de qualité et d’appareils fiables et performants à la fois. L’un des équipements les plus intéressants à ce niveau est le blender, à l’image du Duronic BL10. Grâce à lui, vous pourrez réaliser de délicieux jus de fruits ou de légumes avec une rapidité à couper le souffle, et sans avoir le moindre effort physique à fournir. Pour que vous trouviez celui de vos rêves, nous allons au travers de cet article vous expliquer comment choisir le blender idéal pour votre cuisine.

Choisir le blender ideal

Dans quelques instants, vous saurez très exactement comment procéder pour trouver le blender parfait selon vous puisque nous allons vous lister ci-dessous les cinq critères qu’il faut absolument prendre en compte avant de passer à l’achat. Vous vous en rendrez compte rapidement, ceux-ci ne sont pas véritablement complexes à appréhender, mais ils seront tout de même directement à l’origine de votre satisfaction finale. Soyez donc vigilant quant au fait qu’il ne faut en aucun cas faire l’impasse sur aucun d’eux, sans quoi votre satisfaction pourrait ne pas être pleine et entière. De plus, comme nous vous en reparlerons, certains de ces critères ne sont pas explicitement renseignés par les marques ou les vendeurs. Nous vous donnerons quelques conseils pour choisir le blender idéal, et ce même s’il vous manque à priori quelques éléments. Prenez donc le temps de lire ce guide d’achat jusqu’au bout afin d’avoir la certitude de trouver le modèle qui vous comblera de satisfaction en quelques minutes seulement.

La puissance

Le premier critère qu’il est impératif de prendre en compte concerne évidemment la puissance de votre futur blender. En effet, votre nouvel appareil devra être capable de mener à bien toutes les missions que vous déciderez de lui confier, sans s’abîmer et tout en vous assurant des résultats irréprochables. Selon vos besoins, il se peut que vous ayez besoin d’un blender seulement pour créer des jus de tomates ou de bananes par exemple, qui sont des aliments relativement mous et faciles à travailler. Mais il est également possible qu’avec lui, vous souhaitiez piler de la glace ou créer de la farine à partir de céréales diverses. Ces aliments étant beaucoup plus solides, il faudra bien évidemment que votre équipement soit en mesure de les prendre en compte. Pour cela, nous vous conseillons vivement de ne pas opter pour un blender dont la puissance est inférieure à 500 watts, dans quel cas vous pourriez constater quelques imperfections dans le résultat final.

Lors de vos recherches, vous trouverez des appareils d’une puissance exceptionnelle, comme le Philips HR3655/00 qui est capable de développer 1400 watts. Il s’agit là d’un cas relativement rare, puisque la moyenne se situe généralement entre 500 et 1000 watts. Quoi qu’il en soit, vous devrez vous renseigner très précisément à ce sujet. Et si toutefois vous ne trouviez pas l’information, vous auriez deux solutions. Soit vous pourriez demander à la marque ou au vendeur de vous renseigner sur ce sujet. Toutefois, si vous n’aviez toujours pas de réponse à votre question, nous vous conseillons tout simplement de ne pas prendre de risque et de passer votre chemin.

Le nombre de vitesses

Vous vous en doutez, chaque aliment à ses caractéristiques qui lui sont propres, et la façon de travailler chacun d’eux n’est donc jamais la même. Certains aliments doivent faire l’objet d’une manipulation très délicate tandis que d’autres peuvent être violentés. C’est à ce moment qu’interviendra le nombre de vitesses de votre blender. Plus celui-ci sera élevé et plus vous pourrez tenir compte de ces différentes caractéristiques. Si un appareil ne propose qu’une ou deux vitesses, vous risquez d’être déçu du résultat que vous obtiendrez puisqu’au lieu d’obtenir un jus clair, vous pourriez obtenir une bouillie peu appétissante.

Blender Duronic BL10

Toutefois, plus les vitesses seront nombreuses et moins la facilité d’utilisation dont nous vous parlerons ci-dessous sera optimale. Concrètement, il est préférable de privilégier un appareil proposant 6 vitesses différentes au maximum, comme c’est le cas du blender Duronic BL10 par exemple. Bien entendu, le nombre de vitesses que vous souhaitez voir apparaître sur votre blender dépend également de vos besoins. Si vous souhaitez traiter seulement quelques aliments très mous de temps en temps, vous n’aurez pas besoin d’avoir un grand nombre de possibilités. Mais dans le cas contraire, cette caractéristique sera d’une importance capitale.

La facilité d’utilisation

Comme pour les robots pâtissiers ou les robots multifonction, un blender est fait pour faire le travail à votre place, et donc pour vous simplifier le quotidien. C’est pourquoi il est très important que le modèle que vous choisirez soit le plus facile à utiliser possible. Cette facilité d’utilisation s’exprime par deux caractéristiques très distinctes l’une de l’autre. Tout d’abord, comme nous vous en parlions, le paramétrage des vitesses doit être pratique et intuitif. Pour cela, il vaut mieux privilégier un blender proposant une mollette qu’il vous suffira d’orienter vers la vitesse souhaitée. Ainsi, vous n’aurez même pas à réfléchir et vous pourrez donc utiliser votre appareil en une seule seconde, ce qui aura l’avantage de vous libérer énormément de temps libre.

L’autre spécificité permettant d’évaluer la facilité d’utilisation d’un blender concerne l’aisance que vous aurez à manipuler les différents éléments. La plupart du temps, le bol peut être séparé de son socle ou du couvercle anti-éclaboussure, s’il existe. Il sera donc très important que vous puissiez séparer ou associer ces éléments les uns aux autres sans effort, et sans risquer non plus de renverser votre préparation. Puisqu’une marque ne vous dira jamais que son appareil est compliqué à utiliser, il peut être intéressant pour vous de prendre le temps de consulter les avis des clients qui sont souvent objectifs et qui s’avèrent donc être une précieuse mine d’informations.

La contenance du bol

Le récipient d’un blender est appelé le bol, bien qu’il n’en prenne pas réellement la forme. Mais quoi qu’il en soit, il est important que la contenance de ce dernier soit appropriée à vos futurs besoins. C’est pour cela qu’il est impératif que vous consacriez quelques secondes de votre temps à vous renseigner sur ce critère. La plupart des modèles très standards, à l’image du blender Techwood TBLI-360 proposent un bol capable d’accueillir 1,5 litre de jus, ce qui est déjà très correct. Mais d’autres appareils sont capables d’afficher le double, tout en proposant exactement la même efficacité. Au préalable, il convient donc que vous ayez évalué vos besoins avec beaucoup de précision pour savoir quelle contenance vous conviendrait le plus.

Blender Philips HR3655 test

De plus, quelques marques ont également fait preuve d’originalité et, il faut l’avouer, de bon sens, en proposant des bols transportables. C’est le cas du Philips HR3655/00 qui propose deux gourdes de 60 centilitres qui vous permettront de déguster vos jus où que vous alliez. Évidemment, ces modèles sont plus rares, mais prenez le temps d’y consacrer votre attention car ces quelques accessoires supplémentaires peuvent véritablement changer votre façon de consommer des jus de fruits ou de légumes et peuvent donc avoir une très forte influence sur votre satisfaction.

La qualité des lames

Enfin, le dernier critère très important que vous devrez surveiller avec la plus grande attention du monde concerne la qualité des lames. Généralement, celles-ci sont faites en métal, plus ou moins résistant, mais certaines sont aussi conçues en céramique. Votre blender aura au cours de son existence l’occasion de se confronter à tous types d’aliments, des plus mous aux plus rigides. Il faudra donc que les lames puissent rester intactes comme au premier jour, ce qui permettra à votre appareil de conserver toute son efficacité. Pour cela, il vaut mieux que vous vous tourniez vers des modèles qui ont fait leurs preuves auprès des clients comme le blender Duronic BL10. En lisant leurs avis, vous apprendrez très vite si les lames sont résistantes ou non.

Si de nombreux clients se plaignent de la qualité des lames, nous vous conseillons vivement de ne pas choisir l’appareil en question, car il pourrait rapidement devenir inutile si ses lames ne remplissent plus leurs missions. Concernant les lames en céramique, l’avantage est qu’elles ne s’émousseront pas contrairement aux lames en métal. Le seul point auquel vous devrez faire attention concernera la structure de ces lames en elle-même. S’il s’agit d’une lame en acier recouverte de céramique, elle pourra donc se détériorer au fil des utilisations et devenir inutilisable. En revanche, si elle est intégralement constituée de céramique, alors vous avez toute les chances d’être face à un appareil de grande qualité qui a été conçu pour résister dans le temps.